Département de l’éducation et de la famille

Pour plus de détails concernant la stratégie de ce département, cliquez ici.

 
 
 

Canton de Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel a opté pour une coordination des actions de prévention, d'intervention et de postvention, en misant sur une collaboration interdépartementale. C'est ainsi que l'Office de l'informatique scolaire et de l'organisation (OISO) rattaché au service de l'enseignement obligatoire (SEO), la Police neuchâteloise (Pone), le centre d'accompagnement et de prévention pour les professionnels des établissements scolaires (CAPPES) et des acteurs extérieurs comme Action Innocence, se réunissent régulièrement pour fixer des objectifs et travailler de manière complémentaire et cohérente autour d'un projet de programme cantonal qui évolue dans le temps, selon les besoins identifiés.

 

Collaborer de manière interdépartementale permet d'établir les besoins et de coordonner les actions et interventions de chacun tout en cherchant à répondre, dans un premier temps, aux exigences scolaires du Plan d’études romand (MITIC, Santé bien-être, Vivre ensemble et exercer la démocratie).

 

En ce qui concerne les parents, une campagne nommée PrévenTIC leur est proposée lorsque leur enfant est scolarisé entre la 1ère et la 4e année. 

 

Par ailleurs, les travaux de ce groupe ne se limitent pas à la scolarité obligatoire puisque l'Office de l'insertion des jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle (OFIJ), rattaché au Service des formations postobligatoires et de l'orientation (SFPO) y est également représenté afin d'étendre les actions préventives de manière cohérente dans les établissements du secondaire 2.

 
 
 
 
Google+